Et si on amenait de la verdure dans le village ?

Tutoriel

Cartographie

DSC_0164.JPG

La végétalisation : qu’est-ce que c’est ? 

L’urbanisation est un phénomène qui a pris beaucoup d’ampleur au 20ème siècle et qui est devenu presque banal aujourd’hui. On est maintenant habitués à voir des lotissements entiers ou des zones commerciales sortir de terre en à peine quelques mois, au détriment de la Nature et des êtres vivants qu’elle abrite.  

La végétalisation d’une ville consiste à accompagner ses habitants dans la création et l’entretien de plants devant chez eux, que ce soit sur leurs façades ou sur l’espace public.

 

DSC_0149.JPG
DSC_0170.JPG

Les bienfaits de la végétalisation sont multiples 

 

Se reconnecter à la Nature 

La végétalisation sert à reconnecter les zones urbaines à la Nature, à recréer ce lien souvent ténu et parfois même rompu entre l’humain et la terre. Jardiner, même à petite échelle, permet de redécouvrir le rythme des saisons, de prendre conscience du travail de la terre, du développement de la vie et de la résilience de la nature, parfois surprenante. 

 

Améliorer la qualité de vie des riverains et la biodiversité 

De belles façades fleuries offrent à ceux qui les voient tous les jours un cadre de vie agréable. Lorsque la vie fourmille sur les murs avec le retour des insectes en centre-ville, c’est tout un cercle vertueux qui se met en place (les plantes attirent des insectes qui attirent eux-mêmes des oiseaux et autres prédateurs). 

 

Réduire le phénomène des îlots de chaleur urbains

Les canicules tendent à se multiplier depuis quelques années, et les zones dites “construites”, c'est-à-dire recouvertes de routes et de bâtiments, sont toujours les plus chaudes. Elles emmagasinent beaucoup la chaleur pendant la journée et cette chaleur se retrouve prise au piège entre les différentes constructions et créent ainsi des îlots de chaleur, un peu comme un cercle vicieux de chaleur qui ne se résorbe pas la nuit, surtout en période de canicule. Les conséquences de ce phénomène sont multiples: il a des effets négatifs sur le bien-être des riverains (chaleur étouffante, sommeil perturbé), sur les consommations énergétiques (climatisation) et sur l’attractivité du centre-ville.

La végétalisation des façades et des espaces publics permet d’atténuer l’effet caniculaire de ces îlots de chaleur: les surfaces recouvertes de verdure emmagasinent moins de chaleur pendant le journée et ne la restituent donc pas la nuit. D’autre part, les plantes rejettent de l’eau par évapotranspiration et rafraîchissent l’air ambiant.

 

Des avantages économiques pour le village 

Un village fleuri et coloré attirera toujours plus de promeneurs qu’un village aux façades neutres et sans grande originalité. Ces promeneurs pourront ainsi (re)découvrir Aniane et ses commerces, notamment en été lorsque les ruelles végétalisées offriront des températures moins élevées.

 

Un autre moyen de lutter contre la pollution de l’air

Les plantes ont l’avantage de capter les particules fines et les gaz comme le dioxyde de carbone et ainsi de lutter efficacement et durablement contre la pollution atmosphérique.

 

La végétalisation : un vecteur de lien social 

Le temps passé sur le trottoir à embellir votre façade est également un temps partagé avec vos voisins et même les passants qui profitent du spectacle offert par vos créations. Un conseil, un compliment, une bouture même, et voilà la graine du lien social qui pousse en même temps que celles dans vos jardinières !

 

Il ne reste plus qu’à vous lancer ! Nous sommes à votre disposition pour en discuter - contact

Des exemples de réalisation :

Ville de plaisir

site du CEREMA